Bébé Citrouille

Le blog lifestyle d'une joyeuse famille alsacienne !

Un juste milieu dans cet allaitement long

| 21 commentaires

 

 

 

 

 

Un juste milieu dans cet allaitement long

 

allaitement long

Illustration de Papa Cube , MERCI !!

 

Cela fait maintenant 18 mois que ma bouture a complété notre famille. Et avec elle je découvre l’allaitement long. Avec la citrouille j’ai eu du mal à continuer au-delà de 6 mois, et donc c’est une vraie fierté pour moi de partager ces doux moments lactés avec ma puce.

J’ai déjà des milliers de souvenirs de cet allaitement long, de tous ces endroits où j’ai apaisé ma fille, de toutes cette douceurs que nous avons eu juste pour nous deux.

Mais, il est parfois difficile de tenir, et je ne parle pas des nuits compliquées, des dents ou même des otites à répétition. Mais du fait que ma fille est un pot de colle en puissance, une vraie tique assoiffée de lait maternel. Du haut de ses 18 mois elle tète encore un nombre infini de fois, en fait je crois que ça l’occupe, parce que si je ne suis pas là, pas de problème elle peut tenir une journée sans pleurs et sans lait. Mais si je suis là, et qu’elle s’ennuie un peu (genre quand la citrouille est à l’école) elle peut venir toutes les demi-heures.

Si je lui dis non, que je ne veux pas, elle hurle, cri, pleure, tape des pieds ! Alors j’essaye, mais je finis toujours par céder. Heureusement, pour la nuit ça c’est un peu calmé et elle lâche le sein pour dormir et fait enfin des nuits de plusieurs heures avant la tétée du matin (vers 5h30/6h00)

Mais quand j’en parle autour de moi, c’est toujours la même chose qui revient, « pourquoi tu n’arrêtes pas de l’allaiter ? « . Et bien tout simplement parce que j’aime ça, que ça me plaît toujours et que ça lui convient. Mais j’aimerai trouver un juste milieu, réussir à ce qu’elle ne tête plus toute la journée, mais juste matin / midi (pour la sieste) et pour la nuit. Ne pas tout arrêter , mais retrouver un peu de liberté en journée. Il y a des jours où c’est quasiment impossible de faire quelque chose tellement elle est accrochée à moi et c’est aussi super frustrant.C’est aussi très fatiguant car je dois fabriquer beaucoup de lait et mon corps me le fait des fois payer.  Et puis je t’avoue que mes tétons ils me supplient juste d’être tranquilles :p

Alors comment faire pour réussir à diminuer cet allaitement ? Je vais attendre les grandes vacances et de partir avec mon homme pour instaurer de nouveaux rituels et qu’il puisse me soutenir en l’occupant quand elle veut me dévorer … j’espère qu’on y arrivera, parce que j’ai vraiment envie de continuer et pas de tout arrêter d’énervement .

Si quelqu’un à des solutions, des astuces, ou sa propre expérience ? Je suis preneuse !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 Commentaires

  1. Bravo pour ces 18 mois d’allaitement ! C’est génial !
    De mon expérience et des échanges avec d’autres allaitantes au long court, vers 18 mois il y a une periode où bébé prend beaucoup plus, presque plus qu’un nouveau né c’est prenant ! C’est un cap assez difficile !
    Avec BabyCadet, j’ai tenu bon Je repoussais les tétées quand c’était trop oppressant, je lui faisait part de ce que je faisais, que je voulais finir et qu’après on ferait la tétée. Ça a duré quelques temps puis tout c’est régulé, les tétées sont devenues moins anarchiques jusqu’à prendre un rythme régulier : matin, midi, siestes, goûter, 19h et couché. On a tenu comme ça jusqu’à ses 3 ans… Et il a arrêté d’un coup !

    • Le ‘truc » c’est qu’elle a quasiment pas changé sa façon de faire depuis bébé >.< A part pour la nuit où j'ai un peu forcé les choses pour qu'elle arrete de me téter toute la nuit et s'habitue à s'endormir après la tétée, pour faire une coupure. Vivement que ça ce régule ! Merci <3

  2. COucou, alors de ma petite expérience, mon aînée était comme ça … du coup je disais non, et je tenais bon. Je lui proposais de l’eau, je lui disais non, si t’es fatigué, tu peux te reposer sans ça … car j’étais un vrai doudou ! C’était lorsqu’elle se réveillait de la sieste car encore fatigué, parce qu’elle était fatigué … enfin tout le temps. Et à 2 ans, j’ai dit STOP, maintenant tu es grande, on arrête. J’avais envie de retrouver mon intimité.

    Pour ma petite qui va sur ses 22 mois, et bien c’est un peu différent, elle demande, tète souvent, mais pas tant que ça. Je ne sais pas, ça passe mieux, peut-être mon expérience avec ma grande qui a fait que. Du coup, je ne sais pas quand ça s’arrêtera, mais ça me gêne moins que pour ma grande. Étrange ?! j’ai murit aussi peut-être 😀

    Des bises, et toi seule sait ce qui est bien pour toi, pour elle, pour vous. Et tu as le droit de dire STOP 😉

    • Merci <3 J'essaye le Stop mais elle est plus douée que moi ^^ mes deux sont vraiment des bébés à mamans, alors pas toujours évident pour eux de se détacher de moi ... sauf quand ils sont ensemble ! On verra si je tiens encore longtemps comme ça, j'espère parce que j'y trouve aussi de bons moments ! (beaucoup)

  3. J’aimerais beaucoup avoir un enfant qui s’accroche plus longtemps … le 3ème peut-être … la grande : 8 mois au sein du jour au lendemain elle a rejeté mon sein et mon lait … le deuz : 2 mois au sein du jour au lendemain il a rejeté mon sein mais pas le lait … que j’ai tiré 6 mois et j’ai pas tenu la longueur difficile en tirant son lait mais au moins j’ai pas fait de mastites à la fin comme avec la grande … alors cela vous fera sourire mais ici les nuits avec le deuz ont été foireuses jusqu’à ses 18 mois !!! au moins s’il était encore au sein, j’aurais servi à quelque chose mais c’est son père qu’il voulait la nuit … frustrant … enfin au début après je me suis fait une raison en voyant la tête de chéri le matin :p tout ça pour vous dire que vos choix m’ont l’air réfléchi tenez le coup jusqu’au vacances où en effet il vous sera plus facile de mettre en place un nouveau système avec l’appui du papa 😉 bon courage à vous et bon allaitement

    • Bravo pour le tirage de lait !! Oui pas évident non plus l’arrêt brusque de l’allaitement ! j’ai très mal vécu la fin du premier, du coup je suis heureuse de cet allaitement long, mai bon faut aussi que je puisses vivre …. Merci <3

  4. Je te souhaite de réussir à trouver le juste milieu ! Ici allaitement long aussi (le gnome a 28 mois) et il est méga-pot-de-glu MAIS juste avec moi, pas pour téter. ça fait un moment qu’on n’a plus qu’une tétée le matin, sauf exception. Comme quoi, allaitement ou pas, ça dépend surtout de l’enfant !

    • Tu vois j’aimerais bien qu’elle comprenne ça, qu’elle peut etre contre moi pour un câlin sans forcement téter. Des fois juste sa tête sur mes jambes et des petites carresses, je me sentirais déjà un peu moins coinçée. Oh oui, ça dépend vraiment des enfants, rien n’est pareil ^^

  5. mon com va servir à rien mais je compatis, en effet demande au papa !! gros bisous

  6. J’ai allaité ma grande jusqu’à 17 mois et ma petite je l’allaite encore, elle a 19 mois. Pour la grande tout c’est fait naturellement, j’ai diminué le nombre de tt progressivement, jusqu’au jour où j’ai senti que ni elle ni moi n’avions vraiment envie de continuer (elle s’agitait beaucoup au sein et pouvait très bien s’en passer).
    Pour ma mico, c’est une autre histoire. Elle ne fait ses nuits que depuis 1 mois, avant c’était 1, 2 voir 3 réveils dans la nuit avec tétée. On n’en pouvait plus, donc j’ai dit stop, plus de tétée la nuit, c’est son père qui y allait. Maintenant, c’est bon pour la nuit il n’y a plus de problèmes.
    Pour la journée, j’ai décidé de réduire progressivement le nombre de tétée pour n’en garder qu’une seule pour le repas du soir. Elle me demande parfois dans la journée, mais je lui refuse et l’occupe avec autre chose, lui propose de l’eau ou à manger si c’est l’heure du repas.
    Je crois que tu l’exprimes bien dans ton billet, ce qui est gênant c’est de se laisser diriger par son enfant. Alors à toi de lui mettre les limites qui tu trouves acceptables et de t’y tenir. Vous allez finir par trouver le juste équilibre qui vous convient.
    anneT Articles récents…Prête pour la rentrée avec son cartable Tann’s #concours

    • Oui c’est ça, je dois arriver à lui donner ces limites là, je crois que je culpabilise surement quand je lui dis non pour les téter, et puis elle pleure et est triste alors je cède.. Tout un travail sur moi, surement plus que pour elle 🙁

      Merci <3

      • Pas facile, l’allaitement c’est une éternelle remise en question. Je suis sûre que tu trouveras un compromis. Elle est suffisamment grande pour comprendre que tu n’es pas un objet à sa disposition. Si tu es claire dans ton discours et ton attitude, ça devrait s’améliorer et puis vous profiterez d’autant plus des tétées restantes 😉 Bon courage

  7. merci pour cet article!! on dirait que tu vis à la maison. ma fille à presque 21 mois et se conduit de la même façon. comme j’ai repris le travail elle se passe très bien de la tétée la journée mais me saute dessus quand je rentre.
    de la même façon avec moi elle ne s’endort qu’au sein, alors que lorsque son père la met à la sieste elle s’endort seule sans problème…. c’est très rageant!
    sa soeur s’était sevrer à 13 mois mais avait une tétine qu’elle a laché à 2 ans, alors qu’elle n’a pas de tétine… j’espère que ça va venir doucement… il parait que le sevrage natuel est autour de deux ans… on y arrive!!
    je me dis que même si c’est parfois pesant, il faut en profiter, parce que ça passe malgré tout très vite… même si c’est beaucoup de frustration!
    courage!! dans deux ans on sera nostalgique de nos pots de colle!!

    • Ah oui , ici aussi elle veut pas la tétine, ni de doudou .. c’est moi :p c’est ça, maintenant je râle et dans quelques temps je ferais un article de frustration de fin d’allaitement ^^ c’est le grand drame des mamans, on est jamais contentes ^^ ahahaha !
      Merci <3

  8. Pas de conseils à donner pour ma part car j’attends mon premier enfant. Comme je compte allaiter, tous les témoignages sont bons à prendre pour moi et sont une source d’inspiration ! Je ne sais pas combien de temps ça durera et si c’est moi qui aurais envie de dire stop mais en tout cas tout ça m’aide à garder l’esprit ouvert sur la façon dont ça va se passer…

  9. Bonjour Hélène,
    Quel plaisir de vous lire !
    15 mois d’allaitement chez nous, je suis tout comme vous, greffer à ma fille très souvent lorsque nous sommes réunies, au gré de ses envies / besoins.
    Parfois trop par rapport aux tâches de la journée, parfois bien moins… Elle aussi, chez nounou ou lors de mes absences, sait s’abstenir, longtemps, voir plus… Mais parfois le rituel du dodo s’éternise ou les nuits s’écourte et la fatigue se fait sentir…
    Mais comme vous, je ne conçois pas d’arrêter l’allaitement pour ces quelques raisons. Soulager, câliner, favoriser le lien… C’est plus fort que tout !

    • Bonjour Audrey, merci pour ce message ! Profites à fond de ces moments, ici il y a encore la tétée du matin et du soir, j’avoue que je commence à en avoir marre, surtout les jours où elle n’a pas école ^^ une vraie sangsue :p Mais ça reste de beaux moments! Bonne journée !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


CommentLuv badge

Les photos et textes sont interdits à la reproduction. Ils ne sont pas libre de droits
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestCheck Our Feed